SARF, le représentant fiscal accrédité des non-résidents

SARF : représentant fiscal

Représentant fiscal accrédité depuis près de 40 ans, SARF est un établissement privé qui met à disposition des non-résidents des simulateurs de plus-value immobilière. En bref, SARF est le spécialiste des plus-values immobilières des non-résidents qui permet aux non-résidents vendant un bien immobilier en France de connaître le montant de l’impôt dû.

Qui est la SARF ?

Etablissement privé, la SARF est un représentant fiscal accrédité depuis près de 40 ans exclusivement dédié aux non-résidents. En tant que tel, l’établissement s’engage à traiter votre dossier dans les plus brefs délais, dans la journée. Spécialiste des plus-values immobilières, la SARF s’engage également à payer tout complément d’impôt et les pénalités en cas de redressement auprès de l’administration fiscale, à partir du moment où vous signez la déclaration de plus-value. Pour plus de sérénité, sachez que la SARF a une responsabilité illimitée en montant et en durée, et garantie l’exactitude de la déclaration de plus-value.

Afin de garantir une qualité de service optimale et un suivi personnalisé lors du traitement du dossier, la SARF met à disposition des non-résidents un interlocuteur unique. Qui plus est, votre conseiller personnel est un juriste spécialisé dans la représentation fiscale des non-résidents. Et parce qu’il travaille en binôme, vous aurez toujours une réponse sur votre dossier, en toutes circonstances.

site SARF

SARF : les simulateurs de plus-value

Les simulateurs de plus-value de la SARF se distinguent par leur simplicité et facilité d’utilisation. Pour couronner le tout, ils sont aussi gratuits ! Vous êtes non-résident et vous souhaitez vendre un bien immobilier en France ? Vous ne savez pas à quoi vous attendre en termes d’impôt sur la plus-value immobilière ? Les simulateurs de plus-value immobilière de la SARF sont là pour ça ! En effet, ils vous permettent de connaître le montant de l’impôt sur la plus-value immobilière, en fonction de la nature du bien que vous vendez et de votre situation personnelle. Pour ce faire, la SARF met à votre disposition 3 simulateurs distincts, à savoir : particuliers / hors terrains à bâtir, particuliers / terrains à bâtir et personnes morales. Examinons tout cela un peu plus en détail.

Le simulateur de plus-value pour les particuliers / hors terrain à bâtir (Déclaration n°2048 IMM)

Comme son nom le laisse clairement entendre, le simulateur de plus-value pour les particuliers s’adresse principalement aux personnes physiques (et les associés personnes physiques de SCI) qui vendent un bien, hors terrain à bâtir. Autrement dit, il concerne exclusivement les biens bâtis, tels que les maisons, les appartements, les garages ou encore les terrains non destinés à être bâtis. Il est toutefois essentiel de prendre connaissance des règles générales avant de remplir le simulateur. Les règles évoquées ici sont celles qui s’appliquent aux ventes de biens immobiliers, peu importe la nature du bien, qu’il s’agisse d’une maison, d’un garage ou d’un terrain sauf les terrains à bâtir. Sachez par ailleurs que les mêmes règles s’appliquent, que ce soit un échange, un apport ou encore d’une attribution. Cela dit, il faut savoir que les règles sont différentes, dépendamment du fait que le cédant soit une personne physique ou une personne morale.

simulateur particuliers sarf

Le simulateur de plus-value pour les particuliers / terrain à bâtir (Déclaration n°2048 TAB)

Ce simulateur de plus-value s’adresse,