Tout savoir sur le métier de magistrat

Magistrat

Vous souhaitez faire carrière dans le domaine de la magistrature ? Il s’agit là d’un projet motivant et dynamique qui offre de nombreuses opportunités. Être magistrat, autrement dit fonctionnaire du ministère de la Justice comme Philippe Sauvannet (voir ici une interview de mr Sauvannet) notamment, possède en effet plusieurs distinctions selon que vous optiez pour une fonction de magistrat du siège ou du parquet. Explications.

Les magistrats du siège

Les magistrats du siège, qui sont des juges indépendants et inamovibles, ont pour mission d’appliquer la loi. Ce sont également eux qui disent le droit et qui garantissent le bon déroulement des procès.

Nous retrouvons dans cette catégorie :

  • Le juge au tribunal de grande instance, qui doit statuer sur les conflits entre particuliers. Il est à noter que le juge d’instance traite pour sa part les affaires qui impliquent des montants compris entre 4 000 € et 10 000 € ;
  • le juge aux affaires familiales (JAF), qui est en charge des affaires de divorce ou d’autorité parentale ;
  • le juge des contentieux (JCP), qui s’occupe des litiges civils concernant par exemple les crédits à la consommation ou les baux d’habitation ;
  • le juge d’instruction, qui supervise les enquêtes policières et pilote les enquêtes pénales ;
  • le juge des libertés et de la détention (JLD), qui décide des détentions provisoires et des remises en liberté ;
  • le juge de l’application des peines, qui fixe les conditions après le jugement des détenus. Il intervient également sur les personnes en liberté conditionnelle et le suivi du contrôle judiciaire.
  • le juge des enfants, qui statue sur les mineurs délinquants.

Les magistrats du parquet

Les magistrats du parquet (qui sont des procureurs de la République ou des substituts) défendent l’ordre public. Contrairement aux juges, ils ne rendent pas de jugement. Ils sont toutefois placés sous l’autorité directe du garde des Sceaux (le ministre de la Justice).

Leur principale mission est de diriger les investigations de la police et de contrôler les gardes à vue avant de décider, ou non, de poursuivre un individu et de requérir une peine lors d’un procès au tribunal.

Les magistrats qui sont affectés au Parquet peuvent avoir différents grades, à savoir :

  • auprès des juridictions de 1ère instance, en tant que procureur de la République, procureur adjoint de la République, vice -procureur de la République, substitut du procureur de la République ;
  • auprès des cours d’appel, comme le procureur général, le substitut général  ou l’avocat général ;
  • auprès de la cour de cassation, avec le procureur général, le premier avocat général et l’avocat général.

Articles en relation

Leave a Comment